La guerre civile antarienne
Pour mieux comprendre la guerre civile antarienne....
Ce qui est décrit c'est l'état au début de l'interlude.

Comment on en est arrivé là...
L'empereur d'Antara a sapé le pouvoir de l'assemblée dirigeante, d'une part en lui retirant ses capcités décisionnelles et législatives, d'autre part en y installant les gens qui lui étaient fidèles.
Il souhaite revenir au temps de l'anciennne grandeur de l'empire d'Antar, et fait des recherches historiques en ce sens : on parle beaucoup d'Histoire à Antara en ce moment, et les livres ont tendance à montrer des versions très "âge d'or" de l'époque de l'empire tout-puissant. Ces livres tentent de montrer qu'il y avait eu une époque où s'était créé, sous l'égide d'un mythique empereur-dieu-héros nommé Antar, un empire extrêmement étendu dont les villes les plus lointaines étaient reliées par des portails magiques, donnant une période de prospérité sans précédent. Ces portails auraient fini par être tombés en désuétude à cause de la malignité de sorciers, ce qui avait morcelé l'empire. Des démonistes seraient alors intervenus, profitant de la situation pour s'arracher des bouts de l'empire pour soi-disant protéger les populations contre les démons et les sorciers. Puis une assemblée de sages et de prêtres avait vu le jour qui avait chassé les démonistes, qui avait fini par céder le pouvoir à un matriarcat, ce même matriarcat finissant par laisser la direction de l'empire à une assemblée faite de nobles et d'élus (à majorité des femmes cependant puisque les matriarches des grandes famille y avait une place de droit), où l'empereur ne servait qu'à procéder aux rituels divins et inaugurer les chrysanthèmes.
Quand l'empereur actuel a réaffirmé la puissance impériale, et qu'il a par là-même nié les pouvoirs décisionnaires des femmes en matière de politique (les femmes avaient un grand pouvoir politique avant) ou encore chercher à imposer le mariage comme une règle (dans une société où il a de mémoire toujours été proscrit), une première faction politique s'est opposée à lui : une faction de fondamentalistes, les Traditionnalistes, voulant que les femmes retrouvent leur pouvoir comme avant (avec peut être quelques modifs). Il a réprimé cette révolte politique dans le sang, déclenchant le début de la guerre civile, qui jusque-là n'était que larvée.
Se sont alors déclarées d'autres factions..., récapitulons :
1- le Parti impérial (on vient d'en parler)
2- les Traditionnaliste (on vien d'en parler)
3- le Matriarcat (éménation du n°2), souhaitant revenir aux bases du renouvellement de l'empire, où seules les femmes avaient un pouvoir décisionnaire. Elles veulent le retour à un matriarcat radical. Certaines, nues et couvertes de tatouages n'hésite pas à surgir de la foule pour poignarder en public les hommes qui se sont mariés en profitant de la loi impériale...
4- Les Républicains, qui souhaitent voir revenir la puissance de l'assemblée, avec ou sans les femmes, mais surtout avec des représentants élus et disposant à nouveau de pouvoirs législatifs et décisionnaires. Ils veulent revoir les sages et les prêtres revenir à la tête de l'empire
5- les Républicains matriarcaux, souhaitant un retour au pouvoir tel qu'il était il y a un siècle ou moins : les femmes à la tête des maisons nobles, et une assemblée d'élus au pouvoir à la tête de l'empire.
6- les Réformateurs : Ils veulent le retour au début du siècle et à une assemblée neutre de réformateur croyant, une plus grande place de la religion. Emanation du n°4.
7- les Réformateurs «rouges» veulent instituer une inquisition brutale et sanglante. Emanation du n°6
8- les Démonistes : une faction de sorciers qui historiquement avait permis à l'empire d'Antar de lutter contre les démons.
9- Serviteurs d'Antar : croyant qui ont toujours perdurés du Maître du chaos, source de tout pouvoir, père de l'univers, précédent ses lois... Ils sacrifient des enfants à leur entité et font des attentats à l'explosif. Le groupe le plus actif se nomme les archanges du chaos.
10- La ligue des mers libres : des capitaines et autres hommes de la mer qui se liguent contre un pouvoir écrasant, ils veulent la liberté d'antan et son près à se batre, et combattent l'Empereur.
11- Les Atlantéens : très minoritaires parti d'intellectuel qui milite pour une confédération marchande de cité qui rentrerait dans la Confédération atlante. Ce parti est en remonté actuellement...
12- Les Fils du dragon : un parti impérial fondamentaliste qui veut un pouvoir absolu de l'empire et la toute puissance d'Antara avec une conquête du monde à la clef. Ils sont tristement célèbre pour leur commando, surnommé les Egorgeurs qui comme leur nom l'indique règle brutalement le problèmes des familles qui osent parler contre l'empereur.
13- le dernier : Les Maîtres noirs, un tout petit groupe qui raconte qu'on peut éveillé d'ancien maître de l'Empire qui le rameneront dans sa puissance passé et qui donneront la «vrai» version de l'histoire d'Antara... très obscur.

Les marins sont majoritairement pour le pouvoir des femmes : ce sont les femmes qui font les meilleurs capitaines de navires, et les décisions de l'empereur en la matière (empêcher les femmes de prendre des postes d'officier supérieur) donnent des résultats catastrophiques. Nombre de marins antariens se sont donc mutinés, ont repris leurs anciens capitaines femmes, et sont devenus corsaires.